Reportage :

Régugiés Touaregs, l'artisinat Touareg, Burkina Faso

Photo : Le découpage d'une lame de bois qui sera ensuite préparée et plaquée-collée pour décorer un coffre.

Photo : Le découpage d'une lame de bois qui sera ensuite préparée et plaquée-collée pour décorer un coffre.

ARTISANTS :

 

L’artisanat Touareg est une culture orale et gestuelle. On ne devient pas ou presque pas artisan, on nait artisan. Dès le plus jeune âge on apprend à coudre, à dessiner les motifs, à scier, à déposer la colle sur le bois. A chaque âge, un nouveau geste es appris. Surtout chez les artisans forgeront ou les techniques sont transmises de génération en génération. Contrairement à certains peuples, chez les Touaregs, le nouveau est bien venu, chaque nouvelle génération est invitée à améliorer la technique transmise.

 

Les Touaregs ont la réputation d’être durs, difficiles d’accès et très indépendants. J’avais été préparé aux us et coutumes à respecter impérativement ainsi qu’à la façon de « se tenir » devant eux. Il était très important que je montre que j’étais là pour apprendre d’eux et non le contraire, que je souhaitais pouvoir ensuite témoigner ce qu’ils vivaient et non juste prendre des photos d’eux. Ils prennaient le temps de voir et de sentir quel genre d'homme j'étais. Ce sont plusieurs demis journées passées à juste discuter, boire le thé, manger avec eux ensuite, partager au sens le plus noble du terme : ils commençaient alors à partager avec moi ce qui leur était presque devenu le plus cher : la nourriture. Deux choses leurs sont encore plus chères, il m’a fallu un peu de temps pour m’en rendre vraiment compte : leurs enfants et la transmission de leur héritage et bagage culturel, ils pourraient donner leurs vies pour eux. Je crois que pour certains, ça aura été le cas.

Photo : Préparation d'une pièce métalique par un chaudronnier, elle sera ajoutée sur le même coffre.

Photo : Préparation d'une pièce métalique par un chaudronnier, elle sera ajoutée sur le même coffre.

Photo : Polissage du fourrau de sable. Le technique de travail de la lame est réputé dans toute l'afrique. Il ne faut pas oublier que ce sont des guerriers. Pacifiques, mais formés au combat quand même.

Photo : Polissage du fourrau de sable. Le technique de travail de la lame est réputé dans toute l'afrique. Il ne faut pas oublier que ce sont des guerriers. Pacifiques, mais formés au combat quand même.

Photo : Laminage d'un bracelet.

Photo : Laminage d'un bracelet.

Photo : Portrait d'Ismaël, le chef des artisans Touareg. Il gère la zone Ouest du désert Malien.

Photo : Portrait d'Ismaël, le chef des artisans Touareg. Il gère la zone Ouest du désert Malien.

Tag(s) : #burkina faso, #afrique, #humanitaire, #sag-nionogo, #Reportage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :