Reportage :

La ville de Tananarive et ses rues partie 2, Madagascar

Photo : L'électrification des villes est encore aérienne. Il y a d'autres priorités que l'esthétique des infrastructures. (l'intérêt de l'enfouissement des lignes n'étant bien sur pas que l'esthétique)

Photo : L'électrification des villes est encore aérienne. Il y a d'autres priorités que l'esthétique des infrastructures. (l'intérêt de l'enfouissement des lignes n'étant bien sur pas que l'esthétique)

Photo : Les taxis sont souvent des renaults - Citroëns - Peugeot importés de France. Leur réservoir est supprimé et une bouteille d'eau minérale le remplace. Le moteur est coupé dans les descentes. Le parc de taxis de la capitale appartient aux Karan (Indo-Pakistanais), les véhicules sont loués par les Malgaches.

Photo : Les taxis sont souvent des renaults - Citroëns - Peugeot importés de France. Leur réservoir est supprimé et une bouteille d'eau minérale le remplace. Le moteur est coupé dans les descentes. Le parc de taxis de la capitale appartient aux Karan (Indo-Pakistanais), les véhicules sont loués par les Malgaches.

Photo : Un homme en train de transporter des caisses de vêtements.

Photo : Un homme en train de transporter des caisses de vêtements.

Photo : Cette photographie a été réalisée dans le bus. Prendre des photos dans le bus est un exercice complexe. Il faut réellement sentir si l'on peut ou non. Si les personnes qui nous font face acceptent de nous faire l'honneur de faire partie de notre souvenir en images. Cette petite fille était face à moi depuis déjà 1h00 quand j'ai pris cette photo. Nous avions échangé plusieurs sourirs et partagé un rire en commun à cause d'une scène "marante" dans le bus. Avant de prendre les gens en photo, il faut savoir pourquoi nous le faisons.

Photo : Cette photographie a été réalisée dans le bus. Prendre des photos dans le bus est un exercice complexe. Il faut réellement sentir si l'on peut ou non. Si les personnes qui nous font face acceptent de nous faire l'honneur de faire partie de notre souvenir en images. Cette petite fille était face à moi depuis déjà 1h00 quand j'ai pris cette photo. Nous avions échangé plusieurs sourirs et partagé un rire en commun à cause d'une scène "marante" dans le bus. Avant de prendre les gens en photo, il faut savoir pourquoi nous le faisons.

Photos ci dessus et ci dessous : Ce jeune homme est le chargé des payements et de l'ouverture et fermeture de la porte du bus. Avant que j'ose le prendre en photo "d'aussi près" il m'a fallu du temps. Je ne l'ai fais qu'après avoir échangé avec lui un rire au dépend de mon compagnon qui s'était trompé dans la monaie à lui donner. Je recomande de toujours créer une complicité verbale ou non avant de prendre une personne en photo.

Photos ci dessus et ci dessous : Ce jeune homme est le chargé des payements et de l'ouverture et fermeture de la porte du bus. Avant que j'ose le prendre en photo "d'aussi près" il m'a fallu du temps. Je ne l'ai fais qu'après avoir échangé avec lui un rire au dépend de mon compagnon qui s'était trompé dans la monaie à lui donner. Je recomande de toujours créer une complicité verbale ou non avant de prendre une personne en photo.

la plus puissante et la plus fiable des complicités pour moi étant la non verbale, car c'est la plus universelle et la plus humaine.

la plus puissante et la plus fiable des complicités pour moi étant la non verbale, car c'est la plus universelle et la plus humaine.

Tag(s) : #Madagascar, #afrique, #aide au développement, #Reportage

Partager cet article

Repost 0