Photoreportage : Rencontres

 partie 1 :

Le camp de réfugiés de Norrent Fontes

réalisé pour GSF

Début janvier 2016

 

Ce reportage est réalisé pour Gynécologie sans frontières (GSF), il sera composé d'au moins deux séries de 5 jours entre Janvier et Février 2016. Le premier propos de ce reportage est de faire un état des lieux de la situation sur place, de mettre en avant le travail réalisé par les sages-femmes et gynécologues de GSF. En effet leur travail consiste à surveiller les femmes enceintes, à détecter des violences éventuelles et à traiter des MST. 

 

Aussi, comprendre et appréhender le travail et la cohésion nécessaire entre les  ONG, associations et élus locaux sur place est primodiale. Pour cela, en plus d'un long  travail sur le terrain, j'ai eu la chance d'assister à de nombreuses réunions en mairie et entre associations afin de mieux comprendre le contexte politique et associatif sur place.

 

Le second propos et non le moindre sera de s'intégrer auprès de familles et/ou groupes de réfugiés afin de comprendre "concrêtement" leurs conditions de vies vues de l'intérieur mais aussi la façon dont ils ressentent les choses. C'est alors un travail long et laborieux qui commence : des journées entières à discuter, à être assis et regarder la vie évoluer, à aider, à manger, à partager des instants de vie(s) quoi...

 

Me revient alors plus fortement cette phrase de Reza : 

"Avoir la patience, rester au milieu des guerres, des fêtes, des pleurs, des cris, de la vie et ne devenir qu'une caisse de résonance visuelle, tel est mon rôle."  Reza

 

Visite du camp de Norrent Fontes avec M.Claire, infirmière bénévole venant voir les personnes du camp tous les jours depuis son ouverture (vers 2006, date non officielle).

Visite du camp de Norrent Fontes avec M.Claire, infirmière bénévole venant voir les personnes du camp tous les jours depuis son ouverture (vers 2006, date non officielle).

M. Claire a, avec le temps, tissé de véritables liens d'amitiés avec certains gars et filles du camp. Ils l'appellent "Mumy" ou "Mama" parce qu'elle prend soin d'eux. Elle leur apport médicaments, soins infirmiers et un peu de nourriture.

M. Claire a, avec le temps, tissé de véritables liens d'amitiés avec certains gars et filles du camp. Ils l'appellent "Mumy" ou "Mama" parce qu'elle prend soin d'eux. Elle leur apport médicaments, soins infirmiers et un peu de nourriture.

Derrière le bâtiment en bois, celui des femmes seules, se trouve la cuisine, le coin cuisine extérieur, la caravane installée par M. Claire. La situation des femmes dans les camps est souvent complexe, beaucoup "tombent enceintes quand elles y arrivent" et essayent de le cacher pour se protéger des ragots.

Derrière le bâtiment en bois, celui des femmes seules, se trouve la cuisine, le coin cuisine extérieur, la caravane installée par M. Claire. La situation des femmes dans les camps est souvent complexe, beaucoup "tombent enceintes quand elles y arrivent" et essayent de le cacher pour se protéger des ragots.

Les soins donnés par GSF sont réalisés dans une petite caravane amenée là par des bénévoles retraités de la médecine générale. Sabine, sage femme pour GSF est en train de prendre la tension de Soussou jeune femme vivant seule dans le camp.
Les soins donnés par GSF sont réalisés dans une petite caravane amenée là par des bénévoles retraités de la médecine générale. Sabine, sage femme pour GSF est en train de prendre la tension de Soussou jeune femme vivant seule dans le camp.
Les soins donnés par GSF sont réalisés dans une petite caravane amenée là par des bénévoles retraités de la médecine générale. Sabine, sage femme pour GSF est en train de prendre la tension de Soussou jeune femme vivant seule dans le camp.
Les soins donnés par GSF sont réalisés dans une petite caravane amenée là par des bénévoles retraités de la médecine générale. Sabine, sage femme pour GSF est en train de prendre la tension de Soussou jeune femme vivant seule dans le camp.

Les soins donnés par GSF sont réalisés dans une petite caravane amenée là par des bénévoles retraités de la médecine générale. Sabine, sage femme pour GSF est en train de prendre la tension de Soussou jeune femme vivant seule dans le camp.

Ce moment si spécial à la tombée de la nuit où ils "partent essayer" de passer la frontière avec l’Angleterre.
Ce moment si spécial à la tombée de la nuit où ils "partent essayer" de passer la frontière avec l’Angleterre.

Ce moment si spécial à la tombée de la nuit où ils "partent essayer" de passer la frontière avec l’Angleterre.

Tag(s) : #Reportage, #France, #calais, #GSF, #aide au développement, #humanitaire, #réfugiés, #camp

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :