Vue de dessus des engrenages (plastiques) servant à la mise au point (AF)

Vue de dessus des engrenages (plastiques) servant à la mise au point (AF)

Tout ce qui se trouve dans l'objectif TAMRON AF 70-300 F:4-5.6 Télé macro

 

Article réalisé en tant que formateur pour le centre de formation et magasin GERMAIN PHOTO à Tours

 

Un nouvel article sur la composition d'un objectif courant et tout public : Cette fois ci, il s'agit de l'objectif bien connu de chez Tamron en version Canon. Contrairement à l'objectif précédent Les bagues et beaucoup d'engrenages ne sont pas en métal mais en plastique, ce qui diminue sont poids, son coût mais aussi bien sur sa robustesse. 

 

Contrairement au 17-85 Canon, le moteur de mise au point est un moteur que l'on peut dire "basique" à charbon. Ne vous étonnez pas non plus : ici pas de stabilisateur. Une version stabilisée existe mais je ne l'ai pas encore sous le tournevis, peut être bientôt ?

 

Sur ce, bonne visualisation !

L'objectif qui sera démonté dans l'article.

L'objectif qui sera démonté dans l'article.

Vue de l'arrière de l'objectif : On y trouve le CI d'interface avec le boitier receveur, ainsi que la lentille arrière de l'objectif. Sur la gauche en bas se trouve le système AF avec son bouton de réglage en position macro.

Vue de l'arrière de l'objectif : On y trouve le CI d'interface avec le boitier receveur, ainsi que la lentille arrière de l'objectif. Sur la gauche en bas se trouve le système AF avec son bouton de réglage en position macro.

Vues de dessus et de dessous du système AF (Auto-focus). la première vue, de dessous, montre l'engrenage final en plastique et la seconde vue présente le bloc de transmission. Une liaison par courroie entre le moteur et le bloc est utilisée afin d'éviter la casse du système en cas de blocage mécanique de l'AF (utilisateur tentant par exemple de tourner la bague de MAP sans avoir débrayé le moteur) Vues de dessus et de dessous du système AF (Auto-focus). la première vue, de dessous, montre l'engrenage final en plastique et la seconde vue présente le bloc de transmission. Une liaison par courroie entre le moteur et le bloc est utilisée afin d'éviter la casse du système en cas de blocage mécanique de l'AF (utilisateur tentant par exemple de tourner la bague de MAP sans avoir débrayé le moteur)

Vues de dessus et de dessous du système AF (Auto-focus). la première vue, de dessous, montre l'engrenage final en plastique et la seconde vue présente le bloc de transmission. Une liaison par courroie entre le moteur et le bloc est utilisée afin d'éviter la casse du système en cas de blocage mécanique de l'AF (utilisateur tentant par exemple de tourner la bague de MAP sans avoir débrayé le moteur)

Le système de cames permettant le positionnement des couples optiques de zoom en fonction de la position de la bague de zoom. Le système de cames permettant le positionnement des couples optiques de zoom en fonction de la position de la bague de zoom.
Le système de cames permettant le positionnement des couples optiques de zoom en fonction de la position de la bague de zoom.

Le système de cames permettant le positionnement des couples optiques de zoom en fonction de la position de la bague de zoom.

Vue éclatée du système de cames avec, de gauche à droite : le bloc de diaphragme, les cames de zoom et mise au point, la lentille de mise au point, la lentille frontale.

Vue éclatée du système de cames avec, de gauche à droite : le bloc de diaphragme, les cames de zoom et mise au point, la lentille de mise au point, la lentille frontale.

Plans rapprochés du module de diaphragme, en position ouverte et fermée.Plans rapprochés du module de diaphragme, en position ouverte et fermée.
Plans rapprochés du module de diaphragme, en position ouverte et fermée.

Plans rapprochés du module de diaphragme, en position ouverte et fermée.

Vue éclatée du module de diaphragme. Il est en effet composé de lamelles. Le tout étant entrainé pas un moteur de type piezo. (Un prochain article rentrera plus dans les détails du fonctionnement du diaphragme).
Vue éclatée du module de diaphragme. Il est en effet composé de lamelles. Le tout étant entrainé pas un moteur de type piezo. (Un prochain article rentrera plus dans les détails du fonctionnement du diaphragme). Vue éclatée du module de diaphragme. Il est en effet composé de lamelles. Le tout étant entrainé pas un moteur de type piezo. (Un prochain article rentrera plus dans les détails du fonctionnement du diaphragme).

Vue éclatée du module de diaphragme. Il est en effet composé de lamelles. Le tout étant entrainé pas un moteur de type piezo. (Un prochain article rentrera plus dans les détails du fonctionnement du diaphragme).

Tag(s) : #Technique photo, #tours, #cours photo

Partager cet article

Repost 0